Venez découvrir l'univers d'Edmond Baudoin et son incroyable parcours !

Artiste majeure de la bande dessinée contemporaine, plusieurs fois primé au Festival d’Angoulême, Edmond Baudoin n’en est pas moins une figure atypique, qui a tracé une trajectoire riche mais faite de contrastes, de contre-temps voire de ruptures.

« Tout ce qui ne nous démolit pas complètement est quelque chose qui nous fait vivre, qui nous mène dans la vie. C'est comme une chance, qui peut-être nous fait regarder quelque chose avec le monde, nous fait regarder autrement »

Après avoir passé son enfance et son adolescence à dessiner, il quitte l’école à 16 ans, passe son service militaire et suit les traces de son père en devenant comptable. Mais le dessin occupe tout son temps libre et il décide finalement de quitter ce métier à 33 ans - non sans doutes et inquiétudes - pour s’en aller vers son rêve d’enfant : dessiner.

Le dessin lui fait découvrir d’autres arts : la bande dessinée, le bonheur d'écrire ou même la danse contemporaine qui a eu une grande influence dans son travail d'auteur.

Il publie son premier livre de bande dessinée en 1981 et en publiera ensuite près d’une cinquantaine, parfois en collaboration (Le Clézio, Fred Vargas, L'abbé Pierre, Tahar Ben Jelloun, Philippe Chartron, Carol Vanni).

« J’ai envie de dessiner la vie »

Ce chemin singulier lui donne une liberté qui va marquer l’ensemble de son travail, à l’image de sa position lorsqu’il dessine : « Toujours debout, pour sentir le corps » et que l’on retrouve dans l’esthétique très personnelle de ce qui deviendra le « style Baudoin » : l’autofiction dessinée - qu’il initie en BD - le reportage , les albums en noir et blanc entre la peinture et la bande-dessinée, les aplats de noir…

« Les traits, les taches et les points sont des notes de musique, et le blanc du papier du silence »

Edmond Baudoin est pareil à ses dessins : discret, généreux, engagé, sensible et captivant.

Un conteur à part qui ne cesse de faire « quelques pas hors des cases ».

 

Une rencontre proposée par la médiathèque de Mouans-Sartoux & le Festival du Livre dans le cadre du Festival Trajectoire organisé par le Forum Jacques Prevert de Carros.

Vendredi 10 février à 19h
A la médiathèque de Mouans-Sartoux

Détails des prochaines sessions

Le à